Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Chaumont, Agence immobilière PARIS 75019

Histoire de la rue Euryale Dehaynin - Paris 19e

Publiée le 21/09/2015

Cette voie de moins de deux cents mètres, percée au début du XXe siècle sur des terrains privés appartenant au sieur Euryale Dehaynin, relie l’avenue Jean Jaurès, au niveau du n° 81, au quai de la Loire. Elle ne s’inscrit que dans un seul quartier administratif du 19e arrondissement, Villette. A   noter que la rue Charles Lecocq, dans le 15e arrondissement, entre la rue Lecourbe et la rue de la Croix-Nivert, s’appelait avant 1928 passage Dehaynin, du nom de son propriétaire. Était-ce la même personne, mystère !

Une famille de riches propriétaires.
Ancienne famille du Nord, de Valenciennes plus précisément, les Dehaynin furent des négociants en charbon qui firent fortune à Paris au XIXe siècle quand Euryale Dehaynin inventa un procédé d’agglomération de la houille qui en révolutionnait le traitement. Détenteurs de terrains en bordure de la capitale, ils en cédèrent une partie aux abords du bassin de La Villette à la ville de Paris qui, en retour, baptisa du nom du génial inventeur cette voie nouvelle.

Un développement tardif.
Réunion de la totalité du village de La Villette à une portion des territoires de Belleville, d’Aubervilliers et de Pantin, le 19e arrondissement se constituait autrefois de parcelles en friche pour l’essentiel. La Villette, formée de deux hameaux, fut incendiée par les Armagnacs alliés aux Anglais en 1418 et dut attendre le XIXe siècle pour se développer grâce à l’ouverture du canal de l’Ourcq et à l’arrivée du chemin de fer qui permirent l’implantation de nombreux entrepôts, manufactures et commerces. Sans compter les guinguettes et les auberges qui faisaient le bonheur du peuple parisien les jours fériés.

Notre actualité