Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Chaumont, Agence immobilière PARIS 75019

Les compteurs électriques intelligents le sont-ils vraiment ?

Publiée le 12/10/2015

La dernière loi en date sur la transition énergétique prévoit, entre autres, la généralisation des compteurs dits « intelligents ». De quoi s’agit-il ? Alors que nos compteurs actuels (qu’il s’agisse d’eau, de gaz ou d’électricité) se contentent de mesurer nos consommations, les compteurs intelligents communiquent en temps réel avec les fournisseurs. Ce qui signifie en clair que ERDF, principal pourvoyeur d’électricité en France, peut à tout moment interroger votre consommation d’énergie à distance.

Une facturation réelle et non estimée.
Certes, à première vue, on pourrait y voir la simplification de ce qui reste, aujourd’hui encore, une réelle contrainte : le relevé dudit compteur afin d’établir votre facturation, un principe peu fiable puisqu’une facture sur deux est émise sur la base d’une estimation et non de votre consommation réelle. Sans compter la galère de laisser ses clefs à la voisine le jour du passage du préposé à ce relevé. Et que ceux qui s’inquièteraient de la mise au chômage de ces employés se rassurent car la fabrication et la pose de ces quelque 35 millions d’exemplaires de compteurs intelligents devraient entraîner la création de plusieurs milliers d’emplois.

Quelques avantages indubitables.
Évidemment, ERDF met en avant l’aspect informationnel de ces compteurs, baptisés Linky, qui pourront, à la demande, lui transmettre votre consommation réelle mais aussi s’adapter à vos nouvelles demandes de contrat (davantage de puissance, par exemple), voire vous permettre un suivi fin de votre consommation par jour et/ou tranche horaire si tant est que ces informations soient délivrées un jour par le fournisseur sur l’espace client de son site internet. Ce qui n’est pas encore le cas, malheureusement. Ou encore, un dysfonctionnement du compteur intelligent pourra ainsi être immédiatement détecté et épargner de mauvaises surprises au client final.

Mais des inconvénients majeurs…
Voilà pour les bonnes nouvelles. En revanche, certaines associations de consommateurs ne manquent pas de rappeler qu’un tel paiement à la consommation réelle ne permettra plus d’égaliser les factures d’hiver et d’été, un lissage bien utile aux désargentés qui seraient dès lors confrontés à des notes salées aux temps froids. De la même façon, en cas de retard de règlement, le fournisseur d’énergie pourra à tout moment limiter voire interrompre ses livraisons, un moyen brutal de coupure qui toucherait évidemment les plus démunis. Enfin, pour les plus paranos d’entre nous, l’idée qu’une entreprise connaisse nos habitudes de consommation n’est pas forcément de bonne augure.

Pour en savoir davantage, cliquez ici.

Notre actualité