Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Chaumont, Agence immobilière PARIS 75019

Paris se voudrait un modèle de propreté urbaine.

Publiée le 16/02/2016

 

Depuis les temps immémoriaux, Paris a toujours eu la réputation d’une ville sale, insalubre voire mortifère et il fallut, au XIXe siècle, que Rambuteau (alors préfet de la Seine) puis Haussmann (chargé par Napoléon III de réhabiliter le centre de la capitale), entreprennent de formidables travaux pour que la ville rejoigne le standard d’hygiène et de salubrité des grandes villes internationales de l’époque.

Une image plus pimpante.
Aujourd’hui encore, il est d’usage que les Parisiens, par goût de la grogne, ou les Provinciaux, par dépit, moquent la saleté des rues et trottoirs de la capitale. Pourtant, depuis ces dernières décennies, les différentes équipes municipales élues se sont évertuées à donner de Paris une image plus pimpante. Et c’est dans cet esprit que s’inscrit le nouveau grand plan de renforcement de la propreté qui vient d’être voté par le Conseil de Paris.

De nouveaux moyens techniques et financiers.
Grâce à un budget de quelque 15 millions d’euros, les Parisiens et leurs visiteurs bénéficieront de l’installation de 30 000 corbeilles de rue avec éteignoirs pour les fumeurs invétérés contraints de consumer leurs cigarettes sur les trottoirs, d’une extension des horaires d’ouverture de 129 sanisettes, d’un accroissement du plan estival de propreté et, plus largement, de la modernisation du matériel de nettoyage utilisé par les préposés. De la même façon, les collectes devraient se multiplier pendant que 10 nouvelles déchetteries seront mises à la disposition des habitants.

Une stratégie zéro déchet.
Ce renfort des moyens s’accompagnera de campagnes de sensibilisation et, bien sûr, de verbalisation. A cet égard, l’opération Paris fais-toi belle sera reconduite le 4 juin prochain. Par ailleurs, dès cette année, certains arrondissements profiteront d’un ramassage en porte à porte des biodéchets tandis qu’une troisième poubelle de tri destinée à recevoir tous les déchets de table et de cuisine sera proposée aux familles en sus de la jaune (matériaux recyclables) et de la blanche réservée au verre. Quoi qu’il en soit, tous ces nouveaux moyens resteront vains si chaque Parisien ne prend pas la mesure de la nécessité de garder sa ville propre…

Pour en savoir davantage sur ce plan de renforcement de la propreté à Paris, cliquez ici.

Notre actualité