Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Chaumont, Agence immobilière PARIS 75019

Le 19e arrondissement n’est pas épargné par les suppressions de classes.

Publiée le 12/03/2016

 

 

L’affaire fait grand bruit depuis plusieurs semaines dans le landernau des fédérations de parents d’élèves qui s’émeuvent de la disparition de nombreuses classes, prévue dans les établissements du 19e arrondissement pour la rentrée prochaine, d’autant qu’elle fait suite aux fermetures de l’année passée. Une mobilisation soutenue par les syndicats d’enseignants et les élus municipaux qui a partiellement porté ses fruits puisque des suppressions annoncées dans les écoles primaires Tandou et Cheminets ont finalement été annulées. Les parents, quant à eux, s’étonnent qu’un gouvernement qui a fustigé les restrictions de poste de leurs prédécesseurs, applique les mêmes recettes…

Une baisse des effectifs mais des besoins constants.
Pourtant, lors du conseil départemental de l’Éducation nationale qui s’est tenu en février dernier, le ministère avait fait savoir qu’une baisse des effectifs (environ 250 élèves) dans le 19e devait forcément conduire à une réduction du nombre de classes, tandis qu’enseignants et parents d’élèves arguaient de la nécessité de soutenir, plus que jamais, les enfants en difficulté notamment dans ces quartiers populaires. Ce qui laisse à penser que la chute de la natalité d’une part et l’impossibilité pour les familles de se loger à Paris d’autre part conduiraient inéluctablement à un vieillissement de la population. Au résultat, François Dagnaud, maire de l’arrondissement, s’est vu contraint de prendre sa plume afin de rassurer les habitants en publiant un communiqué dans lequel il minimise ces compressions de personnels et récapitule les ouvertures et fermetures décidées pour la rentrée 2016/2017.

Pour lire le communiqué du maire du 19e arrondissement, cliquez ici.

Notre actualité