Bienvenue chez CENTURY 21 Chaumont, Agence immobilière PARIS 75019

Les grands hommes du 19ème arrondissement

Publiée le 25/11/2013

Lorsque l’on regarde le nom des rues et autres voies, très nombreuses, du 19ème arrondissement, certains noms attirent bien sûr plus le regard que d’autres : Benjamin Constant, Arthur Hoenegger, Edgar Poe, Sigmund Freud, Jules Romain, Hannah Arendt ou encore Emile Loubet, Simon Bolivar, Mathurin Moreau, Jean Jaurès, Armand Carrel mais aussi des généraux, etc. Il y a ceux plus anonymes auquel il a été rendu hommage pour des raisons toutes locales, ceux passés à la postérité en d’autres domaines mais liés d’une manière ou d’une autre à l’arrondissement, et bien sûr les grands noms.

Le 19ème arrondissement ne dédaigne pas les gens bien nés, car ce qui compte c’est le parcours. Il aime les artistes, les politiques et les précurseurs, bref, les personnalités engagées dont Jean Jaurès est évidemment la grande figure emblématique.

Il faudrait des pages et des pages pour les évoquer tous. Et certains n’avaient même à priori, rien à voir avec l’arrondissement. C’est le cas de Mathurin Moreau.

Artiste prolifique

Né à Dijon en 1822, Mathurin ainsi que ses frères Hippolyte et Auguste suivent la voie tracée par leur père Jean-Baptiste : ils seront donc sculpteurs. Mais on peut être artiste et autre chose, la preuve.

Après avoir fait l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, remporté le Prix de Rome, deux médailles aux Expositions universelles de 1855 et 1878, Mathurin Moreau a déjà gagné une réputation d’artiste prometteur qui ne fera que grandir. Créateur de nombreuses statues, mais aussi chandeliers, candélabres, vasques et fontaines, Mathurin devient administrateur des Fonderies du Val d’Osne avec qui il collabore plus de trente ans.

Ses œuvres sont présentes partout en France et même à l’étranger. Introduit dans tous les milieux de par sa position d’artiste à succès, sa vie va aussi prendre un cours nouveau.

Premier élu et 1er des élus

A sa mort en 1912, une rue du 19ème arrondissement portant le nom de Priestley et partant de la place du Colonel Fabien pour se terminer rue Manin, sera débaptisé pour prendre le nom d’avenue Mathurin Moreau.

Simple hommage à un sculpteur français de renommée internationale. Aussi mais pas seulement. Pendant plus de 30 ans, Mathurin Moreau fut également le 1er élu de ce 19ème arrondissement créé en 1860 après annexion des communes de Belleville et La Villette.

Notre actualité